Le collège

Conseil d'administration
Commissions
Statuts
Adhérents
Adhésion

Les formations

Agenda national
Agenda régional
Cas cliniques
Cas radiologiques
Les protocoles

Actualités

Les news
Alertes sanitaires
Les textes (décrets...)
Grandes manifestations

Les liens

Urgences et SAMU
Sociétés savantes
Collèges de médecine
Organismes
Références universitaires

Webmasters

Contacter webmasters

Des dossiers  

Envoyez nous vos dossiers ....




Le RDV du collège

a voir en page "agenda régional"



Les cas médicaux

retour index cas clinique

CC01 Ectthyma Gangrenosum
  • Patient présentant une septicémie à Pseudomonas Aeruginosa : lésions cutanées secondaires à la dissémination.  (Pr E.L'Her)
cc01
CC02 Les méfaits d'une VNI
  • Les Méfaits d'une VNI prolongée sans utilisation d'humidification active; la patiente a du être intubée en catastophe sur une insuffissance respiratoire obstructive aiguë liée à des bouchons de secrétions collantes en raison de l'absence d'humidification des gaz.  (Pr E.L'Her)
cc02
CC03
  • Un patient de 53 ans est hospitalisé aux Urgences pour déficit moteur périphérique et altération de l’état général. 
  • Dans ses antécédents on note essentiellement une intoxication éthylo-tabagique.
  • Le patient raconte l’apparition progressive de lésions cutanées érythémateuses, associées à des arthralgies dans les 10 jours précédents. De façon secondaire sont apparues une asthénie majeure et un tableau de déficit moteur périphérique, ayant conduit à l’hospitalisation.
  • En raison d’une dégradation brutale de l’état de conscience, le patient est intubé.
  • Quel est votre diagnostic ?  (Pr E.L'Her)
cc03
CC04
  • Un patient de 64 ans, ouvrier du bâtiment, est adressé aux Urgences pour malaise et syndrome fébrile persistant depuis 15 jours, malgré antibiothérapie. 
  • A l’admission, le patient présente des signes de sepsis sévère ; la température corporelle est de 39°C.
  • L’examen clinique objective des lésions cutanées prédominant au niveau de la plante des pieds et de la pulpe des doigts de main. Aucun point d’appel infectieux évident autre n’est mis en évidence.
  • Quel est votre diagnostic ?    (Pr E.L'Her)  
cc041

cc042
CC05
  • Un homme de 35 ans est pris en charge par le SAMU en arrêt cardiorespiratoire après pendaison. La durée présumée de l’arrêt cardiaque est supérieure à 10 minutes. Lors de la prise en charge initiale le patient est en asystolie. Après 20 minutes de réanimation, le patient récupère un état hémodynamique stable et une activité circulatoire spontanée. Dans les 12 heures suivant son admission en réanimation le patient présente une hémorragie digestive et un état de choc septique. Une endoscopie digestive est réalisée.
  • Quel est votre diagnostic ?  (Pr E.L'Her)   
cc05
CC06
  • Un patient de 31 ans, est admis aux Urgences pour : douleur thoracique gauche, évoluant de façon paroxystique depuis 5 jours, irradiant vers le membre sup. gauche. Depuis 5 jours le patient dit avoir de la température oscillant de 38° à 40°C, des sueurs, des frissons et un toux non productive.
  • ATCD: HTA, Bloc de Branche droit, prostatite, pneumonie. Aucun traitement.Malgré un  traitement symptomatique mis en route par son médecin, et devant la persistance des signes, le patient se présente de lui même aux Urgences.
  • Admission: 38°8C (apres 1g de paracétamol), SpO2 99%, TA 11/7, Pouls 118/min.
  • Clinique: dyspnée d'effort, pas de souffle cardiaque, douleur aire cardiaque. 
  • Biologie: GB 8200, CRP 88.                                    
  • Evolution :
    • complément de bilan - troponine : 16µg/l
    • puis PAS 90 mmHg, Pouls 110-120/min.
    • remplissage par du Ringer Lactate 500ml en 20min
    • l'examen clinique reste inchangé
  • Hypothèse(s) diagnostic(s) ? (H. Alipour)
cc06

cc061

cc062
CC07
  • Patiente, de 56 ans admise pour dyspnée au SAU
  • atcd : BPCO post tabagique, surpoids, DNID, 
  • HDM : depuis 4 jours suivi pour angine, sous ATB et antipyrétique, devant l'aggravation clinique la patiente est adressée au SAU.
  • Admission : 39°6, TA : 12/7, pouls 136, SpO2 95%
  • Clinique : teint gris, dyspnée au 2 temps, dysphagie depuis 4 jours, limitation de l'ouverture buccale, palpation du cou très douloureuse, absence de torticoli, absence d'hypersalivation.
  • Un profil oropharyngé est demandé.
  • Hypothèse(s) ?    (F.Arnault)
cc07